Target:
Société civile et institutions internationales
Region:
Morocco
Website:
www.sebtamlilya.net

La présence coloniale espagnole continue aujourd'hui au nord du Maroc à travers pas moins de onze colonies:

Deux grandes villes :
• Sebta (Ceuta) : située près la ville de Tétouan, d'une superficie de 18,5 km² à 20 km² , elle a été occupée par les Portugais en 1415 avant de passer sous la domination espagnole en 1640.

• Mlilya (Melilla): située près de la ville de Nador, d’une superficie de 20 km², elle a été occupée au début de l’expansion coloniale espagnole en 1497.

Cinq bases militaires installées sur les îles suivantes :

• Nkor (Le Penon d’Alhucemas ainsi que deux îles avoisinantes Isla de Mar et Isla de Tierra) : situées à 300 m des plages d’Al Hoceima, d’une superficie de 15 ha et sa colonisation remonte à 1673.

• Badis (Vélez de la Gomera) : presqu’île située près du village Torres, à Beni Boufrah, Targuist. Sa superficie est de 1,9 hectare et sa dernière occupation date de 1564.

• Al-Jaafarya (Chafarinas), trois îles situées à 3,5 km du village marocain Ras El Maa près de l'embouchure de l'oued Moulouiya. D’une superficie totale de 52.5 hectares et la première occupation date de 1848 sous le règne d'Isabelle II.

• Leila (Perejil) : île située à l’est de Tanger, d’une superficie de 1,35 km2, Leila est une nouvelle colonie espagnole datant de juillet 2002.

• Alboran : île située à 50 km des côtes marocaines et à 92 km des côtes espagnoles. D’une superficie de 7,12 ha et son occupation date de 1540.


Pour la fin de l’Occupation espagnole des territoires marocains:
Sebta (Ceuta), Mlilya (Melilla) et les îles

La présence coloniale espagnole continue aujourd'hui au nord du Maroc à travers pas moins de onze colonies: Sebta (Ceuta), Mlilya (Melilla), Nkor (Penon d’Alhucemas ainsi que deux îles avoisinantes Isla de Mar et Isla de Tierra), Badis ( Vélez de la Gomera), Al-Jaafarya (Chafarinas, trois îles), Leila (Perejil), Alboran

L'occupation espagnole ne se limite pas uniquement à ces territoires, mais elle s'étend au-delà pour englober une part importante des eaux territoriales et de l'espace aérien marocains.

Il faut mettre fin à cette colonisation anachronique :

 Parce qu’elle constitue une insulte à la dignité nationale du Maroc.

 Parce qu’il s’agit des vestiges du Moyen Âge, des guerres de la reconquista et des dernières colonies qu'un pays européen conserve dans le littoral ou à l'intérieur de l'Afrique ;

 Parce qu’il est temps que l’Espagne du 21ème siècle ignore le testament laissé par Elisabeth la Catholique et que les Espagnols d'aujourd'hui sont appelés à rendre aux Marocains ce qui leur revient de droit ;

 Parce qu’il est possible d’aboutir à un règlement négocié similaire aux cas de Macao, de Hong Kong et de Gibraltar ;

 Parce qu’il est inacceptable que l'Espagne nie à Sebta, Mlilya et au reste de ses colonies nord-africaines ce qu'elle réclame pour Gibraltar. La situation de l'Espagne à Gibraltar est similaire à celle du Maroc avec Sebta, Mlilya et les îles. L’Espagne revendique sa souveraineté sur 6,5 km² que compte le rocher de Gibraltar occupé par les forces britanniques depuis 1704. Un accord négocié a été signé en 2004 dans le cadre d’un Forum trilatéral de dialogue ;

 Parce qu’elle constitue une source permanente de crises et de tensions entre l’Espagne et le Maroc ;

 Parce qu’elle hypothèque l'avenir de la paix et de la stabilité dans cette région ;

 Parce qu’elle constitue un frein au développement de véritables relations de bon voisinage et d’amitié durable et viable entre les peuples des deux pays.

Nous demandons au gouvernement marocain de saisir toutes les instances internationales à ce sujet et de soumettre tous les territoires colonisés par l’Espagne à la commission de décolonisation de l’Assemblée générale des Nations Unies. Sebta, Mlilya et les îles devraient figurer sur la liste officielle des territoires à décoloniser selon L'ONU.

Nous demandons au Secrétaire Général des Nations Unies, au Parlement Européen, à toutes les Organisations Non Gouvernementales et à tous les démocrates :
 d’exercer des pressions sur le gouvernement espagnol afin qu’il mette un terme à cette colonisation ;

 d’agir pour encourager un règlement politique du conflit fondé sur le droit international ;

 de demander le départ des forces armées espagnoles de Sebta, Mlilya et de toutes les îles ;

 d’instaurer une Conférence internationale sur la décolonisation du Rif ;

 d’ouvrir une enquête indépendante sur l’utilisation des armes chimiques de destruction massive par les troupes espagnoles contre la population civile du Rif entre 1921 et 1927.

********************************************
Signez la pétition contre la présence coloniale espagnole au Maroc
********************************************

Sign this petition

[?]
Verify (check then click Sign) [?]

GoPetition respects your privacy.

Petition tags: , , , , , , , , , , , , ,